Rechercher

Parc d'environnement naturel de Sutton : un paradis québécois



Le Parc d’environnement naturel de Sutton offre 52 km de sentiers balisés et entretenus à longueur d’année par ses employés et des bénévoles. Situé à environ 1h30 de Montréal, cet endroit est l’un de mes préférés lorsque vient le temps de quitter la ville pour quelques jours. Contrairement à la majorité des parcs nationaux, il est possible d’amener votre chien avec vous, à condition qu’il soit tenu en laisse. À votre arrivée, il est important de vous munir d’un accès quotidien. Heureusement, plus de 90 % des cotisations des membres et du paiement des droits d’accès quotidiens permettent d’entretenir, de patrouiller et d’améliorer le réseau de sentiers.


​​Lors de notre dernière visite, nous avons pris notre courage à deux mains et avons affronté les -40 °C qui nous attendaient. La température était si froide, que même le guichet d’accueil était fermé. Le Parc n’imaginait pas que des randonneurs oseraient l’affronter! Seules à parcourir les sentiers de la montagne, nous avons eu la chance de la voir sous un voile de neige et de glace paradisiaque. Les conditions météorologiques ont fait de cette expédition l’une des plus belles de notre vie. Malgré le froid glacial, nos yeux ne cessaient de s’émerveiller aux moindres paysages que nous traversions.

En tant qu’aventurière, cette excursion nous a transmis une morale importante. Nous sommes trop souvent portés à voyager dans des conditions stables que nous connaissons et dans lesquelles nous sommes à l’aise de nous exposer. Cependant, c’est lorsqu’on décide de dépasser cette barrière de confort que les plus belles choses viennent à nous. Des choses qui, sous des conditions normales, nous auraient été impossibles de voir. Nous avons ainsi risqué d’affronter le froid que de rester paisiblement au chaud.


Une sortie sous ces conditions demande toutefois une bonne organisation. Nous avons enfilé nos sacs à dos et avons apporté le double des vêtements pour être certaines de prévenir l’hypothermie et les gelures. En plus des choix précis de notre équipement et de nos vêtements, nous nous sommes munies de thermos remplis d’eau chaude et d’une couverte d’expédition en duvet. La communication est tout aussi importante. À ces températures, la moindre apparition d’engelure doit être traitée. S’il est impossible de le faire et de se réchauffer, mieux vaut rebrousser chemin avant d’aggraver la situation.

Voici quelques photos de notre aventure. Si vous n’avez jamais eu la chance de visiter cette montagne, je vous le suggère grandement. Que ce soit en saison estivale ou hivernale, le Parc d’environnement naturel de Sutton vous offre une gamme d’activités abordables et intéressantes.






248 vues

© 2017 Mia Sarrazin